Stratégie du jeu de la boule et les martingales

Stratégie du jeu de la boule et les martingales

Par

La boule est un jeu de casino qui reprend le concept de la roulette en le simplifiant. A ce jeu, les joueurs sont autorisés qu’à faire deux types de paris : les numéros pleins et les chances simples. Ainsi, elle possède les mêmes stratégies de jeu : les martingales. D’une manière plus théorique, ces stratégies sont très efficaces pour gagner de l’argent. Malheureusement, compte tenu du fait que la majorité des casinos fixent les mises en jeu, ces stratégies perdent donc leur efficacité. Néanmoins, elles sont riches d’enseignements et peuvent vous permettre de mettre au point vos propres techniques de jeu. 

La martingale classique

La martingale classique est la méthode de jeu la plus utilisée à la boule. C’est une méthode qui donne la possibilité aux joueurs de faire des stratégies autour des mises de jeu. C’est-à-dire que les éventuels joueurs ont la possibilité de doubler leur mise en jeu avec cette méthode afin de couvrir convenablement toutes leurs pertes d’argent en un seul coup. Mais le point le plus contraignant avec cette stratégie du jeu de la boule est le fait que les joueurs ne doivent pas faire beaucoup de paris. 

La grande martingale

Similaire à la martingale classique, la grande martingale implique également le doublement de son pari lors de toute perte. Néanmoins, les joueurs ont la possibilité de faire des mises supplémentaires avec cette stratégie. D’une manière plus réfléchie, les joueurs ont la possibilité de générer plus de gain avec  cette méthode. Par contre, elle est encore plus dangereuse que la martingale classique.

La piquemouche

La piquemouche est une stratégie très similaire de la martingale classique. Avec cette technique les joueurs ont la possibilité de parier 3 fois de suite la même mise. Ensuite, les joueurs peuvent parfaitement doubler leur mise en jeu. Cette martingale se révèle moins dangereuses que les précédentes puisque les joueurs ont plus difficilement atteindre les limites de mise. Malheureusement, un seul pari remporté ne donne pas l’occasion aux joueurs de rembourser toutes leurs pertes de gain au jeu précédent.

La pyramide d’Alembert

La pyramide d’Alembert est une autre martingale qui donne la possibilité aux joueurs d’augmenter leur mise en jeu lorsqu’ils gagnent et de soustraire dans le cas contraire. Elle part du principe que plus les joueurs ne perdent et plus les éventuels joueurs ont plus de chance de gagner par la suite.

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous ici : jouer-a-la-roulette.info

La contre d’Alembert

Il s’agit de l’inverse de la pyramide d’Alembert. Ainsi, quand les joueurs perdent, ceux-ci doivent soustraire une mise et lorsqu’ils gagnent, les joueurs doivent ajouter une. Cette martingale part du principe qu’il faut jouer dans le sens du jeu et croit en l’existence des séries.

La whittaker

Cette martingale implique le pari de la somme de ses deux dernières mises lorsque les joueurs ont perdu et le retour à votre pari initial lorsqu’ils ont gagné. Cette technique n’impose pas de faire des mises trop élevées. Ainsi, les joueurs ne vont pas atteindre rapidement les limites de mises.

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.